VANNES

Vanne à fermeture rapide pour la purge de fanges et de boues Pour chaudières a vapeur 

Mod. 460 EN

Mod. 260 EN

PLUS D'INFO
+

> Mod. 460 EN

L’eau de la chaudière contient des sels, dont la concentration augmente en raison de l’évaporation continue.

Si on n’élimine pas ces sels, quand la densité de l’eau de la chaudière augmente, il se forme des bulles et des écumes.

Pour éviter la formation d’incrustations, il faut un traitement approprié de l’eau d’alimentation, car certains sels s’altèrent en produisant des impuretés qui sédimentent sous forme de boues ou d’incrustations, en adhérant aux parois ou au fond de la chaudière, aux tubes de fumée, tout ceci s’ajoutant aux particules de saleté, aux restes de soudures, l’acide carbonique, oxygène, etc.

Un haut indice de corrosion peut en résultes:

  • Détruire la tôle de la chaudière, en causant des coûts d’entretien très importants. -Produire des tensions thermiques, fi ssurant la tôle et les cordons de soudure.
  • Gêner notablement la transmission thermique, ce qui supposera une consommation de combustible excessive et inutile.

 Programme de fabrication
 Catalogue monographique
Instructions de montage 460 460 DN25

> Mod. 260 EN

L’eau de la chaudière contient des sels, dont la concentration augmente en raison de l’évaporation continue.

Si on n’élimine pas ces sels, quand la densité de l’eau de la chaudière augmente, il se forme des bulles et des écumes.

Pour éviter la formation d’incrustations, il faut un traitement approprié de l’eau d’alimentation, car certains sels s’altèrent en produisant des impuretés qui sédimentent sous forme de boues ou d’incrustations, en adhérant aux parois ou au fond de la chaudière, aux tubes de fumée, tout ceci s’ajoutant aux particules de saleté, aux restes de soudures, l’acide carbonique, oxygène, etc.

  • Un haut indice de corrosion peut en résultes:
  • Détruire la tôle de la chaudière, en causant des coûts d’entretien très importants.
  • Produire des tensions thermiques, fi ssurant la tôle et les cordons de soudure.
  • Gêner notablement la transmission thermique, ce qui supposera une consommation de combustible excessive et inutile.
 Programme de fabrication
 Catalogue monographique
 Instructions techniques complémentaires 

Vanne à fermeture rapide pour la purge automatique de fanges et de boues Pour chaudières à vapeur

Mod. 260-A EN

PLUS D'INFO
+

> Mod. 260 A-EN

L’eau de la chaudière contient des sels, dont la concentration augmente en raison de l’evaporation continue. Si on n’élimine pas ces sels, quand la densité de l’eau de la chaudière augmente, il se forme des bulles et des écumes.

Pour éviter la formation d’incrustations, il faut un traitement approprié de l’eau d’alimentation, car certains sels s’altèrent en produisant des impuretés qui sédimentent sous forme de boues ou d’incrustations, en adhérant aux parois ou au fond de la chaudière, aux tubes de fumée, tout ceci s’ajoutant aux particules de saleté, aux restes de soudures, l’acide carbonique, oxygène, etc.

Un haut indice de corrosion peut en résultes:

  • Détruire la tôle de la chaudière, en causant des coûts d’entretien très importants.
  • Produire des tensions thermiques, fi ssurant la tôle et les cordons de soudure.
  • Gêner notablement la transmission thermique, ce qui supposera une consommation de combustible excessive et inutile.
Programme de fabrication
 Catalogue monographique
Instructions techniques complémentaires  260-A MP-2

Vanne de déconcentration continue Pour chaudières à vapeur  

Mod. 560 EN ASME/ANSI

PLUS D'INFO
+

> Mod. 560 EN ASME/ANSI

Avec la vanne de déconcentration continue, on réalise le processus de déversement d’une quantité réglable d’eau de la chaudière à vapeur, permettant d’eliminer:

  • Matériaux organiques et sels minéraux en dissolution (Ions de calcium, magnésium, sodium, potassium, fer, bicarbonate, chlorures, sulfates, nitrates,…etc.).
  • Matières en suspension à caractère solide. (Sable, argile, résidus métalliques, résidus de roches, matière organique,…etc.).

Avec le processus de déconcentration continue, on évite:

  • Les dommages causés par la corrosion et la perforation, aux coûts élevés:
  • Directs: Remplacement ou réparation de matériaux.
  • Indirects: Arrêts, pertes de production,…etc.
  • Les dangers d’explosion de la chaudière. et on réduit:
  • Les incrustations et les sédiments par la précipitation de sels calciques et magnésiques, qui gênent la transmission thermique et qui sont à l’origine d’une augmentation excessive et inutile de la consommation de combustible.
  • La formation de mousses dues à une salinite excessive ainsi que le primage
 Programme de fabrication
 Catalogue monographique
Principe de fonctionnement
 Instructions de montage

Vanne de déconcentration continue automatique Pour chaudières à vapeur


560A

Mod.560-A EN ASME/ANSI

PLUS D'INFO
+

> Mod.560-A EN ASME/ANSI

L’électrode de conductivité EC-1, le régulateur de dessalinisation RD-1 et la vanne de déconcentration continue avec servo-moteur assurent le processus de dessalinisation automatique de l’eau de chaudières, ce qui permet d’éliminer:

  • Matériaux organiques et sels minéraux en dissolution (Ions de calcium, magnésium, sodium, potassium, fer, bicarbonate, chlorures, sulfates, nitrates,…etc.).
  • Matières en suspension à caractère solide. (Sable, argile, résidus métalliques, résidus de roches, matière organique,…etc.).

Avec le processus de déconcentration continue, on évite:

  • Les dommages causés par la corrosion et la perforation, aux coûts élevés:
  • Directs: Remplacement ou réparation de matériaux.
  • Indirects: Arrêts, pertes de production,…etc.
  • Les dangers d’explosion de la chaudière. et on réduit:
  • Les incrustations et les sédiments par la précipitation de sels calciques et magnésiques, qui gênent la transmission thermique et qui sont à l’origine d’une augmentation excessive et inutile de la consommation de combustible.
  • La formation de mousses dues à une salinite excessive ainsi que le primage.

Cette combinaison de mesure, comparaison et contrôle assure des pertes minimums d’eau et, par conséquent, permet une économie d’énergie considérable.

 Programme de fabrication
 Catalogue monographique
Principe de fonctionnement
Instructions de montage
Instructions techniques complémentaires  560-A RD-1 & ARD-1 EC-1

Dispositif refroidisseur d’échantillons Pour chaudières à vapeur  

Mod.560 DRM-1 EN ASME/FNPT

PLUS D'INFO
+

> Mod. 560 DRM-1 ASME/FNPT

Le contrôle d’un débit effi cace de purges de sels, fanges et boues dans une chaudière à vapeur, exige une analyse périodique de l’eau pour vérifi er son maintien dans les salinités et alcalinités adéquates exigées par la législation en vigueur.

Toutes les Vannes de déconcentration continue (Mod. 560 et 560-A) sont munies d’un robinet destiné au prélèvement d’échantillons.

L’extraction continue de l’eau à 30 ÷ 50 mm. au-dessous du niveau minimum, permet d’obtenir un point de ramassage idéal sans créer d’interférences dans les dispositifs de contrôle et de réglage de niveau.

Le prélèvement direct d’échantillons est incorrecte:

  • Les pertes dues à l’expansion provoquent une augmenta-tion de la densité de l’eau et altère les résultats
  • Comporte un risque physique évident. La prémisse fondamentale pour eff ectuer une analyse correcte consiste à faire passer les échantillons du robinet de la Vanne de déconcentration continue au Dispositif refroidisseur d’échantillons DRM-1 et les amener à 24 ÷ 26°C.
 Programme de fabrication
 Catalogue monographique 
Principe de fonctionnement
Instructions techniques complémentaires
 

ISO 9001:2008TÜVCE 0035LOMEXEACQuality Supervision Republic China

 

Your browser is out of date. It has security vulnerabilities and may not display all features on this site and other sites.

Please update your browser using one of modern browsers (Google Chrome, Opera, Firefox, IE 10).

X